a- a+

Imprimante

Oncologie

Les équipes médicales et chirurgicales du CHUS offrent les soins ultraspécialisés ci-dessous :

  • service ou clinique d’aphérèse
  • centre de chimiothérapie pédiatrique
  • scalpel gamma
  • chirurgie majeure tête et cou
  • tumeur hypophysaire

Désignation suprarégionale pour 5 équipes en oncologie

Afin d’être désigné centre suprarégional ou de référence pour un type particulier de cancer, un établissement doit offrir des soins et des services novateurs, établir des corridors de services avec d’autres établissements et s’assurer d’une pratique dans un contexte d’amélioration continue de la qualité, de recherche et d’enseignement.

L’établissement compte sur une équipe interdisciplinaire composée de professionnels experts, sur un plateau technique à la fine pointe de la technologie et sur un volume d’activités élevé.

Voici les 5 équipes en oncologie du CHUS ayant obtenu une désignation suprarégionale :

  • neuro-oncologie (cancers du cerveau)  NIVEAU 4
  • O.R.L.-oncologie (cancers de la tête et du cou)  NIVEAU 3
  • pneumo-oncologie (cancers du poumon)  NIVEAU 3
  • gynéco-oncologie (cancers gynécologiques)  NIVEAU 3
  • hémato-oncologie (système hématopoïétique, comme la leucémie)  NIVEAU 3

Les équipes ayant obtenu une accréditation de niveau 3 sont considérées comme des expertes dans leur domaine. Cela fait de l’établissement un centre de référence pour tout le territoire RUIS. La désignation de niveau 4 est le plus haut niveau d’accréditation octroyé par la Direction de lutte contre le cancer du ministère de la Santé et des Services sociaux. L’équipe devient alors une référence provinciale.


Forme de chimiothérapie unique au Canada

Chez des patients atteints du cancer du cerveau, les spécialistes du CHUS peuvent pratiquer l’ouverture osmotique transitoire de la barrière hémato-encéphalique. Cette technique permet, avec des médicaments, d’ouvrir durant quelques minutes la barrière qui protège le cerveau afin que la chimiothérapie atteigne plus efficacement la tumeur.  Cela multiplie par trois la durée de survie des patients atteints d’un cancer du cerveau et condamnés par la médecine.

Le CHUS est le seul hôpital francophone au monde à offrir cette forme de chimiothérapie. Seuls six autres centres hospitaliers universitaires, situés aux États-Unis et en Israël, l’offrent aussi.